Trajectoires HEC Au Feminin

L'actualité de HEC au Féminin et du Prix Trajectoires

Crise, incertitude et opportunités : éclairages de la culture chinoise par Christine Cayol / 17 mars 2021

Poster un commentaire

Crise et opportunités dans la culture chinoise : oui mais comment ?

L’écriture chinoise indique qu’une crise aussi terrible soit-elle contient en elle-même de nombreuses opportunités que nous ne voyons pas. La culture occidentale invite à analyser la crise et à la dépasser par l’innovation. Interroger la crise à la lumière de la culture chinoise, c’est se donner la possibilité d’envisager autre chose que le moment fatidique où les « choses repartiront » mais au contraire ne cesser de relancer ces énergies contenues qui ne demandent qu’à se déployer. Ne pas vouloir sortir de la crise à tout prix, mais nager dedans, conservant sa mobilité et sa respiration.

Christine Cayol vit et travaille en Chine depuis vingt ans. Son dernier livre « Traverser la rivière en tâtant les pierres », est un recueil de dix proverbes de la sagesse chinoise. Comme des repères, ces proverbes incitent à avancer dans la vie comme on le fait dans la rivière, sans cesser d’apprécier la solidité des points d’appui. Ils concilient la vitesse et la patience, l’élan et l’arrêt. Ils demeurent des racines sur lesquelles reposent la valeur du regard que nous portons sur le monde et sur nous-même. 
Ces phrases sans « je » ni jugement personnel aident à se retrouver au cœur des mutations, des bouleversements et des accélérations.

Conférence le 17 mars 2021 à 18h30
Détails et inscriptions : Cliquez ici

Biographie de l’intervenante :
Christine Cayol, philosophe de formation, a fondé le cabinet Synthesis qui propose aux dirigeants des détours par l’art et la philosophie, pour mieux appréhender leurs enjeux managériaux et stratégiques. En 2009, elle a créé la Maison des arts de Pékin- Yishu 8, une villa Médicis chinoise, qui invite en résidence des artistes français à s’immerger dans la culture chinoise. Elle est également l’auteure de plusieurs livres dont « A quoi pensent les chinois en regardant Mona Lisa ? » « Pourquoi les Chinois ont-ils le temps ? » et « Traverser la rivière en tâtant les pierres » (aux Editions Tallandier).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s