Trajectoires HEC Au Feminin

L'actualité de HEC au Féminin et du Prix Trajectoires


Poster un commentaire

1 an après : Témoignage de Karine Rougé, lauréate du Prix Jeune Pousse 2014

Karine Rougé 03(1)Quel est ton meilleur souvenir associé au Prix Trajectoires Jeune Pousse que tu as remporté en 2014 ?

La cérémonie, avec pleins de supers témoignages, et un mélange des générations, depuis les étudiantes jusqu’aux diplômées d’HEC JF.

Qu’est ce que ce Prix a changé pour toi ?

J’ai un peu plus mesuré mon lien avec mon école et aujourd’hui m’en sens toujours plus redevable. Je continue de gaieté de vœu a donner à la fondation !

Quels conseils souhaites-tu apporter aux nominées Jeunes Pousses 2015 ?

Amusez-vous et dites-vous que c’est une super occasion de se poser sur ses premières années de carrière, ce qui vous a amené à faire ces choix et ce qui compte vraiment pour vous. Et bon courage pour la vidéo, parce que franchement l’exercice n’est pas évident !

…Et à toutes les jeunes diplômées en général ?

Une carrière c’est quand même surtout un super moyen de se confronter à plein de situations très différentes, éloignées de soi et de sa zone de confort. Il ne faut pas hésiter à « aller vers son risque » (Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque, à te regarder ils s’habitueront – René char, citation que j’adore) et se mettre en situation de déséquilibre. C’est ça qui nous enrichit et nous rend (parfois) plus sage.

Où en es-tu de ta trajectoire, 1 an après avoir remporté le Prix Jeune Pousse 2014 ?

Je pars en septembre à New York pour devenir Chief Operating Officer de la filiale Clients industriels de Suez Environnement. Changement de géographie, de clients, de métier et super projet perso en famille 🙂
Je vais clairement vers mon risque !!


Poster un commentaire

Nouvelles du Bangladesh par Jena Bautmans (H.14)

Un mois après mon arrivée à Dhaka pour le lancement d’un site e-commerce, je commence à avoir le temps de regarder autour de moi. Jusqu’à maintenant, j’ai du m’asseoir sur un certain nombre d’évidences sociales héritées de mes expériences passées (l’accueil dans l’entreprise le jour de mon arrivée, un management aléatoire), mais aussi sur mon indépendance puisqu’il est déconseillé aux femmes seules de se déplacer à la nuit tombée. Mais cela fait partie du jeu. En partant pour Dhaka je cherchais à sortir mon quotidien de l’ordinaire. Lorsque je sors déjeuner ou que je regarde simplement par la fenêtre, les scènes auxquelles j’assiste me paraissent encore irréelles. Je voyage dans l’espace mais aussi dans le temps lorsque mon rickshaw pédale devant un magasin de fortune sur le bord de la route, que je n’arrive à distinguer que grâce à la lumière qui émane de sa lampe à huile. Le pays semble encore figé dans le passé et pourtant, le marché de l’e-commerce est en route, la demande est présente et Amazon s’y intéresse de près.jena